Protéger la faune sauvage est un enjeu de souveraineté

L’Afrique fait souvent la une des médias internationaux pour des faits de braconnage que je déplore et condamne vigoureusement. En 2015, un dentiste du Minnesota avait provoqué un tollé international en abattant le célèbre lion Cecil au Zimbabwe à l’occasion d’une « chasse sportive au grand gibier ». Mais on oublie que le braconnage ne tue pas que des animaux, il tue également nos concitoyens. Il y a quelques semaines, le célèbre défenseur des éléphants sud-africain Wayne Lotter est tombé dans une embuscade à Dar Es Salaam, abattu de sang-froid par deux hommes cagoulés. Wayne Lotter était une icône de l’honorable combat pour la protection de la faune sauvage en Afrique, mais n’oublions pas qu’ils sont chaque jour des milliers engagés pour cette cause, parfois au péril de leur vie.

Le piège serait de croire que ces événements, certes répétitifs, ne restent que des incidents isolés. On pourrait imaginer qu’ils sont le fait de quelques trafiquants épars ou de chasseurs à la mentalité archaïque de cow-boys. Le développement des réserves et le renforcement des lois de protection de la faune sauvage nous ferait presque croire que tout a été fait pour éviter l’extinction de certaines espèces du continent africain.

Le 7 septembre, l’ONG TRAFFIC a publié une étude sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale[i]. Cette étude est accablante pour deux raisons : non seulement des réseaux criminels de plus en plus puissants sont à l’œuvre, mais ils profitent surtout de la faible gouvernance de certains pays africains. Si les États ont effectivement adopté des législations plus sévères contre le commerce d’ivoire avec un effort accru de mise en œuvre de la loi, les petits détaillants et sculpteurs en sont les victimes principales. Or, ces initiatives restent insuffisantes dans un contexte où des réseaux criminels souterrains transnationaux accaparent de plus en plus le trafic de l’ivoire.

Un des facteurs expliquant notamment la quasi-disparition des marchés locaux où se vendait l’ivoire pour la clandestinité est la nouvelle mainmise de trafiquants asiatiques, essentiellement chinois, présents de bout en bout de la chaîne de ce commerce de l’ombre. L’Asie est en effet la source centrale de la demande en ivoire, mais l’offre se situe essentiellement en Afrique. Face à ces réseaux transnationaux du crime, les États doivent déployer tous les moyens pour empêcher le braconnage et arrêter ces criminels. Malheureusement, un membre de l’ONG, Sone Nkoke, explique que les trafiquants profitent « régulièrement de la faiblesse de la gouvernance de l’État ainsi que de la collusion, la confusion et la corruption des autorité ». Sans la complaisance et la corruption de personnes haut placées, il est en effet difficile d’imaginer que de tels trafics puissent avoir lieu.

La problématique du commerce illégal de l’ivoire est un exemple parfait pour illustrer la complexité d’agir dans un monde globalisé. À l’échelon local, les États doivent effectivement renforcer leur gouvernance et l’application de la loi, sensibiliser et impliquer les communautés locales à ces enjeux qui sont des catastrophes écologiques et humaines. Mais le crime transnational nécessite, comme son nom l’indique, une réponse globale. Coopérer avec les pays asiatiques pour démanteler ces réseaux de trafiquants et les inciter à prohiber le commerce de l’ivoire est fondamental pour espérer sauver les éléphants d’Afrique. Assurément, l’engagement de Pékin de fermer son marché domestique de l’ivoire d’ici à la fin de l’année va dans le bon sens.

Protéger les éléphants d’Afrique de l’extinction est donc plus qu’un enjeu écologique. C’est également un drame humain qui se déroule sous nos yeux. Les braconniers et les criminels n’hésitent pas à assassiner nos concitoyens par avidité de « l’or blanc ». Mais c’est aussi un enjeu de souveraineté politique : tant que ces trafiquants séviront en Afrique, ils seront le reflet de notre échec à faire appliquer et respecter la loi. Un État qui n’est pas capable de protéger sa faune sauvage, est-il capable de protéger ses concitoyens ? Assurément, c’est une question que tous nos gouvernements doivent se poser aujourd’hui.

 

 

[i] TRAFFIC Report, « Ivory markets in Central Africa », September 2017

Published by

30 thoughts on “Protéger la faune sauvage est un enjeu de souveraineté

  1. cute pajama sets shorts chocolate

    air jordan 6 mens shoes nike air jordan 6 men jordangirls 039 grade school jordan flight scair jordan 2 retro low unc 832819 107 white university blue midnight navy infraredair jordan 2 retro white metallic silver men

  2. home men mens shoes mens baskets

    femmes nike air zoom structureacheter black short party cocktail dresses sexy spaghetti deux pi猫ces a line longueur au genou prom homecoming gowns plus size formal wear plus sizegorgeous pink lace satin long nightgown 18 1x 2xnike roshe one print tdv t…

  3. uk trainers college formal dresses

    2016 zapatos de mujer bailarina de mujer tommy hilfiger sport de rejilla azules zt3269compre abrigos cl谩sicos para mujer mmi abrigo negro de piel de mapache m r s furs forro negro de piel de zorro negro largo parkas a 4 del qltrade 18peto denim 谩cido d…

  4. adidas colorado white bluebird windbreaker

    adidas core solid logo one piece swimsuit3 rock backpack backpack e ffor the feet of the smallest stan fans these toddlers stan smith shoes are built in ultra soft nubuck leatherknown as the first leather tennis shoemerrell mens shoes all out blaze sie…

  5. tenis rainha v 2500 com ofertas incr铆veis no

    nike air huarache run gs sneaker particle rose 654280 603billig kaufen jack jones blau sweatjacke kapuze kontrastn盲hte herren auslauftom tailor casual herren sweatshirt kaputzen sweatjackekunstleder handtasche gabor glitzer schwarz granada effekt xerwd…

  6. michael michael kors mott

    supreme x vans velvet leopard supreme sneaker drop from american ragused luxury handbags connect japan luxurysteve madden himmel leather studded heeled boots blackfendi shearling ankle boots

  7. 39 45 new 18 fashion mens shoes outdoor men loafers walking shoes black men casual shoes men leather shoes for men flats in mens casual shoes

    puma mens jomo sono king dp soccer boots black white black whitevancat super warm mens winter pu leather ankle boots men autumn waterproof snow boots leisure martin autumn boots mens shoes in snow boots from shoes onlarger image online shopping mens sh…

  8. air jordan 2 alternate 87 bred size 9.5

    nike air jordan 1 high strap bredair jordan 11 air cushion soles shoes black blue mens nike space leather elite editionfile in this oct 17 2017 file photo the michael jordan jumpman logo is shown on merchandise at the charlotte hornets nba fan store in…

  9. t锚nis vans chapman stripe

    comprar ujo hombre mizuno wave rider 19 osaka variation azu b anco 2018 nueva co ecci贸n de ca zadore 贸gio technos mascu ino ca end谩rio unardesconto tenis asics ge sendai feminino enviamos todos os diastenis nike sa ao baratos muitos egais esportes e fi…

  10. 2 褝褌邪卸 胁芯蟹谢械 褝褋泻邪谢邪褌芯褉邪

    屑褍卸褋泻芯泄 褕邪褉褎 burberry 斜械卸械胁褘泄 胁 泻谢械褌泻褍卸械薪褋泻懈械 泻褉芯褋褋芯胁泻懈 new ba ance 574 mo ten meta ic 胁 褋褌懈谢械 薪褜褞 斜邪谢邪薪褋 574 褔械褉薪褘械 褋褋薪芯褍斜芯褉写懈褔械褋泻懈械 泻芯屑斜懈薪械蟹芯薪褘 tigon 卸械薪褋泻懈械 泻芯屑斜懈薪械蟹芯薪褘 tigon写械褌褋泻邪褟 褎芯褉屑邪 写谢褟 褋锌芯褉褌邪

  11. nike logo on orange background

    elephant aztec floral art for htc one phone caselunaria white mother of pearl with diamond pave small drop earringsfantastic 4 iphone 6 plus 6s plus covers cases online indialunaria white mother of pearl with diamond pave small drop earrings

Laisser un commentaire