• Une croissance sans industrialisation ?

    Je partage avec vous un très bon article de Dani Rodrik, un économiste que j’apprécie beaucoup.. Ce papier illustre aussi à quel point la réalité va parfois plus vite que les prévisions des économistes. Nous devons donc faire preuve d’agilité et de flexibilité dans notre approche des politiques d’industrialisation. CAMBRIDGE – Malgré les bas prix mondiaux des matières […]

    (0)

  • La malnutrition est une hypothèque sur l’avenir de nos populations

    Il y a parfois des nouvelles réjouissantes sur les progrès de notre continent. Récemment par exemple sortait un rapport du Panel Malabo-Montpellier dans le cadre du Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF), qui se réunissait à Abidjan. Ce rapport, intitulé « Alimentation: Comment l’Afrique peut-elle construire un futur sans faim ni malnutrition ? », annonçait […]

    (0)

  • Capital humain : l’Afrique a encore beaucoup de progrès à faire

    Le World Economic Forum a récemment publié un rapport sur une réalité souvent difficile à mesurer : celle de la valeur économique du capital humain. Dans ce rapport, intitulé « Rapport sur le Capital Humain Mondial – 2017 », l’organisation mesure les connaissances et les savoirs qui permettent aux êtres humains de contribuer à l’économie mondiale tout au […]

    (0)

  • Le tourisme, un secteur au service d’une croissance inclusive en Afrique

    L’une des conséquences de la mondialisation est que « La terre est devenue plate » si je devais reprendre l’expression de l’éditorialiste américain Thomas Friedman. De fait, le développement des transports, notamment aériens, et la baisse consécutive des prix, ont permis, entre autres, une forte augmentation des flux touristiques. Ceci sans compter la fenêtre ouverte sur le […]

    (0)

  • Afrique du Sud, Nigeria: transformer la croissance en richesse pour tous

    Depuis quelques jours les économistes et les analystes se réjouissent prudemment que deux locomotives économiques de l’Afrique renouent avec des taux de croissance positifs. Le Nigeria et l’Afrique du Sud, qui se disputent depuis des années la place de première économie du continent, connaissent il est vrai un taux de croissance en hausse : respectivement 0,55% […]

    (0)

  • Protéger la faune sauvage est un enjeu de souveraineté

    L’Afrique fait souvent la une des médias internationaux pour des faits de braconnage que je déplore et condamne vigoureusement. En 2015, un dentiste du Minnesota avait provoqué un tollé international en abattant le célèbre lion Cecil au Zimbabwe à l’occasion d’une « chasse sportive au grand gibier ». Mais on oublie que le braconnage ne tue pas […]

    (0)

  • Face à la démographie galopante, quelles politiques publiques ?

    Je poursuis ma réflexion sur la transition démographique qu’est en train de vivre notre continent. Nous avons posé le problème dans ses grandes tendances dans notre dernier billet, mais il convient aussi je crois de voir comment nous pouvons agir face à ce phénomène. L’un des leviers sur lesquels il est possible d’agir pour maîtriser […]

    (0)

  • Contrôle des naissances ou meilleures politiques de développement ?

    L’heure est au débat sur la démographie de l’Afrique. Rapports, experts, responsables politiques, s’expriment depuis quelques semaines sur le sujet, sensible dans la plupart de nos pays, de la démographie galopante et du contrôle des naissances. Certains reprennent de vieilles théories malthusiennes et comparent, selon une certaine logique, le taux de croissance démographique au taux […]

    (2)

  • La renaissance africaine passe par les femmes

    Alors que l’on parle de plus en plus de la seconde libération de l’Afrique, la libération économique, on ne peut éviter de penser également aux Africains qui représentent plus de la moitié de la population du continent : les Africaines. Doit-on envisager également cette question sous l’angle d’une nouvelle libération, d’une émancipation ? Ne serait-il pas plus […]

    (1)

  • Investir de manière stratégique dans l’éducation supérieure

    Le développement démographique de l’Afrique pose d’importants problèmes d’infrastructures et d’équipements à nos États. C’est particulièrement vrai pour le domaine de l’éducation. La nature ayant horreur du vide, là où les Etats n’arrivent pas ou plus à accueillir des centaines de milliers, voire des millions d’étudiants du supérieur, des institutions non étatiques prennent le relais. […]

    (1)