Débats : l’identité virtuelle, une étape vers l’inclusion financière

Dans son essai L’Afrique à l’heure des choix, le secrétaire executif du Nepad dresse la révolution digitale en rempart contre les freins de l’économie informelle.

Quand on parle du secteur informel africain, on a vite tendance à oublier que les transactions du quotidien avaient encore lieu en monnaie traditionnelle pendant une bonne partie du XXe siècle dans la majeure partie du continent. Les puissances coloniales avaient installé les premières infrastructures financières au service exclusif de leur système économique parallèle, si bien que les interconnexions étaient limitées entre les deux mondes. Cette dichotomie s’est prolongée et a muté jusqu’au système que nous observons aujourd’hui dans nos pays. Les ponts se sont multipliés, mais il est clair que deux économies continuent de coexister sans guère échanger.

Lire l’article complet via Jeune Afrique

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.